Prévenir les RPS* par une posture managériale adaptée

Charente-Maritime, Octobre 2019

 

1- La demande : tout sur le management et les RPS (*risques psycho-sociaux) en une journée !

Un établissement de santé a souhaité former ses managers volontaires à la prévention des risques, et notamment des RPS qu’eux-mêmes et leurs équipes pouvaient subir dans un contexte de plus en plus contraint. L’objectif était triple :

  • leur permettre de mieux cerner leur périmètre de responsabilité afin d’occuper pleinement leur place de manager,
  • adopter une posture et une communication adaptées leur permettant de gagner en sérénité pour eux-mêmes et leurs équipes
  • identifier et prévenir les situations pouvant entraîner des jeux psychologiques en mettant en place des règles collectives structurantes.

2- Mon intervention : un détour par le ressenti pour mieux accepter de changer

Objectif vaste pour une seule journée ! Le kit de base était pour moi de balayer a minima :

  • Le périmètre des responsabilités du manager
  • Les outils du manager dans le management de son équipe
  • Le repérage et la prévention des jeux psychologiques
  • L’écologie personnelle du manager et la gestion de son temps

Une image pour faire parler son ressenti

On sait qu’un individu n’est capable d’intégrer qu’environ 20 % de ce qui lui est diffusé « d’en haut » (conférence, powerpoint …). On sait aussi que faire changer les postures managériales suppose de s’attaquer à des croyances profondément ancrées car constitutives de l’identité professionnelle, voire personnelles. Ce qui demande … du temps et d’accepter d’accueillir son ressenti : C’est parce que je sais identifier ce que je ressens, que je peux identifier mes besoins et donc mettre en place de nouvelles façons de faire et/ou effectuer des demandes claires pour faire changer les choses.

Finalement, mettre au point une journée de formation aussi riche en attentes relevait de la même exigence qu’un design de séminaire (cf article de juin 2019), sauf qu’ici ce ne sont pas des membres d’un collectif, mais des collègues effectuant un travail similaire dans différents services et ne se connaissant pas forcément.

Pour chacune des deux journées animées, j’ai mis en place un cadre sécurisant et proposé à chacun, à son choix et à son rythme, d’oser explorer son ressenti et partager ses problématiques managériales. C’est à partir de ces expériences que j’ai bâti des séquences d’apprentissage réellement adaptées à leurs besoins.

3- Les résultats

Verbatims des stagiaires : ce que j’ai vécu / appris

Les stagiaires des deux groupes ont pu profiter de temps seuls, par deux, par trois et en groupe pour identifier leurs problématiques, s’accompagner mutuellement, prendre confiance en leurs ressources et acquérir de nouveaux outils.

Mais ils ont demandé qu’à l’avenir cette formation compte une journée supplémentaire pour permettre aux futurs stagiaires de mieux intégrer toutes ces nouvelles notions !