1ère journée du 1er groupe

Septembre 2018

 

Suite à un séminaire de l’ensemble de cadres, et en parallèle à des formations management classique, mon client a souhaité proposer aux cadres volontaires de participer à des « ateliers d’amélioration de la pratique managériale ».

A ce jour, plus de la moitié des cadres se sont portés volontaires et 3 groupes ont commencé à fonctionner.

Pourquoi des atelier d’amélioration de la pratique ?

Par l’échange et l’expérimentation, et grâce à un processus structuré garanti par un coach professionnel, ces ateliers  permettent un effet direct et immédiat sur l’efficacité managériale, grâce à l’effet miroir du « groupe de pairs ». La variété des métiers et des cultures mène à la rencontre de regards différents sur chaque situation : les problématiques de chacun deviennent des sources d’apprentissage pour tous. Cette démarche puissante surprend les participants par l’aide qu’elle offre au cheminement et donne un espace de libre parole, où l’on ose faire part de ses difficultés en toute confiance.

Comment ça fonctionne ?

Un groupe est constitué de 8 encadrants, qui s’engagent à être présents aux 5 séances. Celles-ci durent une journée entière et se tiennent tous les 2 mois. Ces groupes sont des lieux protégés, où la parole est libre. Chaque participant s’engage à respecter les règles de confidentialité et de respect de l’autre; La coach facilitatrice gère le cadre et le processus. Elle a pour mission de mettre tous les participants en confiance, notamment en s’engageant à faire respecter la déontologie, en modérant si besoin les débats, en vérifiant que tous les participants y trouvent leur compte.

Déroulement type

Chaque journée d’atelier comporte :

  • un processus d’inclusion pour générer le désir pour chaque personne d’être pleinement participante et développer l’estime de soi et l’ouverture aux autres.

  • un inventaire des besoins/cas à traiter

  • pour chaque besoin/cas à traiter, le choix d’un processus de traitement pour obtenir le meilleur résultat. Ces processus peuvent être le témoignage, la prise de parole (faire-savoir), l’étude de cas, le coaching individuel, la demande d’apports théoriques, l’offre d’apports, le codéveloppement, le partage d’expériences, …
  • la priorisation des cas qui seront traités dans la journée, chacun étant assuré qu’au moins un de ses cas prioritaire le sera.

  • le traitement des cas

  • un processus de clôture de la journée.

Résultats

  • la résolution des difficultés managériales grâce aux ressources du groupe

  • la prise en considération d’une réalité collective

  • l’augmentation du niveau de conscience et de compréhension de ce qui se joue aux niveaux de l’organisation, des équipes, mais aussi individuellement sur les plans physique, mental et émotionnel.

La participation à ces ateliers contribue pleinement à la prévention des risques psycho-sociaux en offrant des espaces sécurisés qui permettent de rompre l’isolement, de répondre au besoin de parole, de gagner en compétence émotionnelle (pour éviter l’explosion ou le refoulement), de faire le tri entre l’important et l’essentiel et gagner en pouvoir d’agir et en efficience.